Accueil > Actualité > Un arrêté annoncé sans l’approbation des spécialistes

Un arrêté annoncé sans l’approbation des spécialistes


Actualités des affaires le : 27-05-2014

AUTO.jpgLe ministère de l’intérieur semble décidé à proclamer de nouvelles mesures décisives quant à l’activité professionnelle des accompagnateurs des conducteurs de véhicules à double commande.

L’arrêté du ministère de l’intérieur annonce que pour être efficients et sécurisés, les accompagnateurs des conducteurs doivent se conformer à certaines conditions. Avant tout, la nécessité d’accomplir un stage de quatre jours.

La formation des accompagnateurs est indispensable mais elle peut être épargnée quand il s’agit de travailler dans des auto-écoles. L’accompagnateur, de part la formation suivie,  se voit accordé l’opportunité non seulement d’assister à la formation de trois élèves mais aussi d’exercer ce métier pendant cinq ans. Le nouvel arrêté annoncé serait, selon la source du ministère de l’intérieur, mis en pratique le premier octobre 2013.

Les professionnels du métier dénoncent la discrimination du ministère de l’intérieur

Le nouvel arrêté se veut favorable à davantage de régulation et de progressivité, mais qu’en est-il des intérêts des bénéficiaires de modestes conditions pour lesquels pareille profession est une vraie aubaine ? A t- on pensé à eux ? Il est permis d’en douter.

Les professionnels du métier, les conducteurs et les loueurs de véhicules à double commande et des délégués dénoncent la discrimination du ministère de l’intérieur, appellent à plus de concertation et se mobilisent pour éviter la disparition imminente de cette profession relativement accessible et abordable financièrement dans un contexte économique difficile.

Feu Vert appelle au dialogue et à la concertation

Pénaliser l’emploi de véhicules à double commande est lourd de conséquences. Pour la franchise Feu Vert associée, par ailleurs, à la société Happy Permis qui constitue l’une de ses cellules, la rédaction de l’arrêté n’a pas lieu d’être et il faut passer immédiatement au dialogue avec les contestataires.

L’enseigne Feu Vert appelle le ministère de l’intérieur à s’ouvrir aux questions et aux demandes de concertations proclamées par les professionnels du métier d’accompagnateurs des conducteurs des véhicules à double commande. Feu Vert défend la nécessité sociale et culturelle de pareil métier qui absorbe un grand nombre de jeunes en quête de travail, ou d’une source d’argent en plus.  

Vous pouvez aussi découvrir les Métiers de l'Auto.

 

Commentaires   [Commenter cet article]
Votre commentaire ne sera visible qu'après validation par nos services.
Nom ou Pseudo :
Une valeur est requise.
Nom réel (non publié) :
Une valeur est requise.
Email (non publié) :
Format non valide.Une valeur est requise.
Tél (non publié) :
Ip :
Texte:
Une valeur est requise.300 caractères MAX.
 
Code Visuel :
Veuillez saisir ici le code visuel ci-dessus.